La génération Y et leurs tatouages

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Marie Chaissac - Las faldas de Gaston in Barcelona
gaston-in-barcelona_tatouage

La génération Y, ou toute personne en occident étant née entre les années 1980 et 2000, est en recherche d’identité. Si comme moi vous faites partie de cette génération, vous avez certainement une grande partie de vos amis qui ont décidé du jour au lendemain de changer de vie. Ce changement peut être au niveau personnel ou professionnel. D’une manière générale, nous sommes en recherche de valeurs qui nous ressemblent et nous cherchons à donner du sens à ce que nous faisons au jour le jour.

C’est pourquoi j’ai voulu aborder le thème du tatouage. De mon côté, il me semblait être en lien avec cette crise interne que nous rencontrons. Et en faisant quelques recherches, je ne suis apparemment pas la seule à le penser.

Un point d’ancrage

Selon un article de The Atlantic, intitulé The Identity Crisis Under the Ink, les tatouages offrent un sens tangible et indélébile à « notre souvenir du passé, notre perception du présent et notre projection du futur. »

Notre génération a davantage de difficultés à trouver stabilité et permanence, contrairement aux générations précédentes qui se focalisaient sur des institutions telles que le mariage, le travail, la famille, l’achat d’une maison ou d’une voiture. Le tatouage joue alors ce rôle de point d’ancrage, ils ont pour rôle de nous définir.

Devenir unique

La plupart des personnes ayant tenté l’expérience s’arrêtent rarement à un tatouage. Selon l’article mentionné ci-dessus, la moitié des personnes tatouées a entre 2 et 5 tatouages. Les tatouages font donc partie de notre histoire et de notre mythe personnel.

De plus, chaque tatouage est unique à l’opposé des choses matérielles que l’on peut acquérir, souvent fabriquées en masse (voitures, maisons…). Notre histoire et les moments importants de notre vie sont maintenant inscrits sur nous-même.

Signification

Les types de tatouages ont fortement évolué au fil du temps. Il y a une trentaine d’années les tatouages « flash » étaient à la mode. Il s’agissait d’images qu’on pouvait trouver dans les catalogues des tatoueurs : des signes chinois ou tribaux, des flammes, notes de musique, une rose. Ils avaient pour mérite d’être simple et sécurisant par leur discrétion.

Depuis les années 2000, les envies des tatoués ont changé. On demande maintenant aux tatoueurs d’être créatifs (la volonté d’être unique joue certainement). Les tatoués veulent donner une signification à leur body art. Les phrases ou mots sont un exemple concret (faith, hope), mais aussi des versions plus abstraites : une plume peut vouloir exprimer un esprit libre.


Pour conclure cet article, et si vous pensez à vous faire tatouer, prenez votre temps pour faire votre choix. Le dessin comme le tatoueur sont des décisions importantes à prendre. Ne faites pas cela sur un coup de tête !

@tous : que pensez-vous de cette vision du tatouage comme définition de notre génération ?

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email